mardi, avril 23, 2024
HomePour les patientesComment s’épiler durant la grossesse

Comment s’épiler durant la grossesse

Après avoir évoqué plusieurs éléments à éviter durant la grossesse car présentant des risques pour l’enfant et la mère (comme le tabagisme ou le bisphénol A), nous revenons aujourd’hui sur un sujet plus léger (mais également important !) : l’épilation durant la grossesse.

Méthodes d’épilation et choix des produits

Contrairement à ce que l’on entend souvent, il n’existe aucun réel frein à l’épilation durant la grossesse et cette dernière n’empêche pas de prendre soin de soi. Ainsi, toutes les méthodes d’épilation peuvent être employées (froide, chaude, orientale,…) et les précautions doivent être portées davantage sur les produits utilisés. Ainsi, la cire chaude n’est pas adaptée si vous avez des problèmes de circulation du sang, ou des varices, tandis que certaines crèmes épilatoires sont totalement déconseillées car elles contiennent des huiles essentielles. Soyez donc vigilantes lors de vos achats, et préférez des cires contenant un actif filmogène, destiné à protéger la peau des composés chimiques présents dans le produit. Nous vous rappelons également quand durant la grossesse, un petit duvet apparait sur votre ventre (la « ligne de grossesse ») : rassurez-vous, il disparaît après l’accouchement, ne le rasez/épilez donc pas, vous favoriseriez sa repousse.

Décoloration des poils et lait post-épilation

Si vous aviez l’habitude d’employer cette technique avant votre grossesse, vous pouvez la poursuivre sans crainte : la décoloration des poils ne présente pas de danger. Par ailleurs, l’utilisation d’un lait post-épilation est particulièrement recommandée (que vous soyez enceinte ou non) puisqu’il ne présente que des avantages : il hydrate la peau et ralentit la pousse des poils.

A propos de l’épilation au laser

De plus en plus répandue, cette forme d’épilation n’est pas contre-indiquée durant la grossesse, à condition bien sûr qu’elle soit effectuée par un professionnel. Elle permet d’ailleurs de réduire les risques d’infiltrations de microbes.

Épilation intime

Certaines personnes préfèrent, pour diverses raisons (notamment hygiéniques), l’épilation intégrale y compris des poils pubiens. Attention toutefois, leur épilation peut provoquer des micro-blessures favorisant l’apparition de bactéries ou virus. Désormais, l’épilation des poils pubiens n’est plus obligatoire pour l’accouchement et est laissée au choix des futures mamans. Néanmoins, dans le cas d’une césarienne, cette partie du corps doit être obligatoirement rasée pour une raison d’hygiène. Source : neufmois.fr

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments