mardi, avril 23, 2024
HomePour les patientesDe plus en plus de risques durant la grossesse

De plus en plus de risques durant la grossesse

C’est une étude réalisée par l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM), publiée il y a quelques jours, qui révèle que la France possède encore un taux de mortalité néonatale élevé, notamment dû à des risques multipliés pendant la grossesse. Explications.

Un constat en deux teintes

C’est tous les cinq ans que l’INSERM réalise cette étude dans 26 pays de l’Union Européenne ainsi qu’en Islande, Norvège et Suisse. Et le premier résultat qui en ressort est plutôt satisfaisant : avec un taux de natalité de 12,7% en 2012, la France reste parmi les meilleurs pays d’Europe. Mais ce qui est plus surprenant, c’est que le pays se retrouve 17ème dans le classement des morts néonatales (décès en mois de 27 jours), alors qu’il occupait la 6ème place en 2005. Avec 2,3 morts pour 1000 naissances, le Professeur François Goffinet (en charge de l’unité de recherches épidémiologiques en santé périnatale) explique ainsi que de nombreux facteurs peuvent expliquer ce résultat, notamment une prise de risque plus importante durant la grossessede la part des futures mamans.

De plus grands risques durant la grossesse ?

Le Professeur Goffinet explique ainsi que, aujourd’hui, les femmes attendent de plus en plus longtemps pour avoir leur premier enfant (évolution des mentalités, importance de la carrière professionnelle, changement des priorités,…). Il n’est ainsi plus rare de connaître une première grossesse à 35 ans, voire au-delà pour 19,2% des femmes. Et ce « retardement » du premier enfant est un premier facteur d’augmentation des risques à notre époque, car plus la mère vieillit, plus le développement de l’enfant est sujet à complications : « On pense qu’au-delà de 40 ans, mais surtout au-delà de 43, 44, 45 ans, il y a plus de complications vasculaires, d’hypertension artérielle, plus de diabète et d’accouchements prématurés ; il y a aussi davantage de complications de l’accouchement même, de césariennes », déclare le Professeur. Nous vous en parlions il y a peu mais le tabac est également à l’origine d’une multiplication des risques, sachant que 19% des femmes enceintes continuent la cigarette durant leur grossesse. L’obésité est aussi un facteur de complications supplémentaire puisqu’elle touche tout de même 10% des femmes enceintes. Enfin, l’étude estime qu’un mauvais encadrement de la grossesse favorise tout autant les risques de morts néonatales, car il n’empêche pas les futures mamans de prendre de très mauvaises habitudes pour leur santé et celle de leur enfant. Source : Terrafemina

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments