mardi, avril 23, 2024
HomePour les patientesPollution et grossesse = plus de risques d’enfant autiste

Pollution et grossesse = plus de risques d’enfant autiste

C’est une nouvelle étude américaine qui a révélé, il y quelques jours, qu’une exposition trop forte à la pollution pendant la grossesse présentait des risques importants de donner naissance à un enfant autiste.

Une étude élargie à tous les États-Unis

Une première observation sur la pollution et les risques que cela présentait sur la santé de l’enfant avait déjà été effectuée il y a quelques années. Mais cette fois, l’équipe de Harvard s’est donc intéressée à un territoire plus vaste, celui de tous les États-Unis. Ils ont ainsi étudié des données (recueillies depuis 1989) portant sur 22 325 mères, dont 325 ayant eu un enfant autiste. Ils ont alors pris en compte de nombreuses données comme l’âge, le niveau de vie, l’éducation ou encore l’hygiène de vie et bien évidemment les niveaux de pollution des lieux de vie de ces femmes (ces derniers ayant été observés par l’Agence Américaine de Protection de l’Environnement).

Les conséquences de l’exposition à la pollution durant la grossesse

Le résultat de cette étude est radical, et plutôt inquiétant : les femmes vivant une grossesse dans un environnement où la pollution est élevée ont 50% de risques supplémentaires de donner naissance à un enfant souffrant d’autisme. En effet, la pollution (et plus précisément ses composants comme le plomb, le manganèse, le chlorure, le diesel, le méthylène,…) affectent directement le cerveau de l’enfant et altère donc son développement cérébral. Source : Magicmaman

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments