lundi, juillet 22, 2024
HomePour les patientesPollen et grossesse, risque d’asthme à la naissance

Pollen et grossesse, risque d’asthme à la naissance

Durant la grossesse, le corps est fragile et l’enfant qui est en pleine croissance l’est d’autant plus. De nombreux éléments ont ainsi une influence, positive comme négative, sur son développement et peuvent avoir des conséquences sur sa santé future.

Le pollen dans le viseur des scientifiques

Le tabac, par exemple, est un élément très nocif pour la croissance du bébé et peut créer de nombreux troubles à sa naissance ; ça, tout le monde le sait. Eh bien le pollen pourrait lui aussi avoir un impact négatif sur la santé de l’enfant, quoique moins dangereux, mais qui mérite d’y prêter attention. Des études passées avaient déjà démontré qu’un accouchement en période pollinique pouvait augmenter les risques d’allergiespour l’enfant, mais cette fois, des chercheurs suédois ont cherché à comprendre l’impact du pollen y compris durant la grossesse.

Des risques en cas d’exposition au pollen en fin de grossesse

Suite à une étude menée sur 110 000 grossesses, l’équipe suédoise a démontré qu’une exposition à un niveau trop élevé de pollen durant les 12 dernières semaines de grossesse pouvait avoir une influence sur la santé de l’enfant. En effet, ce dernier aurait alors plus de risques de souffrir d’asthme et d’être hospitalisé durant sa première année. Par ailleurs, les scientifiques ont expliqué qu’une forte réaction au pollen pouvait entraîner des accouchements prématurés, dont les enfants souffrent en général de problèmes respiratoires. Source : Magicmaman

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments