mardi, avril 23, 2024
HomePour les patientesRetrait du marché de la pilule Diane 35

Retrait du marché de la pilule Diane 35

Au cœur d’une polémique depuis ces derniers jours, la pilule Diane 35 vit ses derniers instants de vente. Dans trois mois, elle sera retirée du marché, ainsi que tous ses génériques, car présentant des risques trop importants pour la santé.

Une pilule pour l’acné utilisée comme contraceptif

Traitement à la base conçu pour combattre l’acné, la pilule Diane 35 était également employée comme moyen de contraception. Selon l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM) « l’efficacité [de la pilule] est modérée et ne s’observe qu’après plusieurs mois de traitement ». Il n’en reste pas moins qu’elle était utilisée par 315 000 femmes en France. D’ici trois mois donc, la pilule Diane 35 sera exclue du marché national et interdite à la prescription. L’ANSM entend même étendre cette interdiction à toute l’Union Européenneet a déjà commencé les démarches nécessaires.

Une pilule dangereuse pour la santé

Cette décision radicale de retrait du marché fait suite à la découverte que ce médicament augmenterait de manière significative (par 4) les risques d’embolie pulmonaire. Quatre personnes en seraient mortes depuis 1987. Face au danger encouru et à la faible efficacité de la pilule face à l’acné, l’ANSM a donc décidé de mettre un terme à sa prolifération, jugeant qu’il « existe par ailleurs des alternatives pour le traitement de l’acné. ». Les personnes ayant actuellement recours à ce médicament ne doivent cependant pas cesser son utilisation ; il leur est plutôt conseillé de se rapprocher leur médecin pour discuter des solutions à adopter. Source : Le Parisien

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments